Quand notre passion s’impose

The Anchor

Ces jours-ci, étant en vacances, j’ai du temps… Du temps pour flâner, pour faire des trucs que je n’ai jamais le temps de faire, le temps de fouiner virtuellement… Et avoir du temps signifie aussi laisser les choses prendre leur place naturellement dans notre tête. Peu d’obligations, aucune urgence… mon cerveau se laisse aller un peu.

Et avec cette liberté exceptionnelle est venue, ou devrais-je dire, est revenue, la passion pour l’immobilier. Inévitablement, tous les jours, je me suis retrouvée sur des sites de designer, sur des blogues de DIY, sur centris à regarder les maisons ou parfois devant HGTV à regarder Brian, Holmes ou Scott (pour comprendre www.hgtv.ca) mettre sans dessus dessous des propriétés afin de leur donner un vent de fraîcheur, pour le plus grand bonheur des propriétaires.

Que voulez-vous (comme dirait l’autre), j’aime ça. C’est plus fort que moi, je carbure à ça comme d’autres le font avec le piano, l’escalade ou le macramé. J’envisageais récemment l’achat d’un chalet pour avoir un nouveau lieu à rénover et pouvoir m’évader quand j’en aurais envie. Mais l’hésitation que je ressentais m’a fait comprendre que ce n’étais peut-être pas la meilleure idée. Quand je doute, en général, ça veut dire que je ne suis pas convaincue et si je ne suis pas convaincue, comme on dit, ça regarde pas ben!

Et je repensais à mon amie Sylvie qui me disait il y a quelques temps : tu passes ton temps à partager des articles sur les rénos, à regarder les maisons, à avoir des idées de projets et à aimer imaginer les pièces autrement, pourquoi tu t’en vas pas là-dedans? Pourquoi? Parce que j’ai la chienne, bien sûr! Ça fait plus de 15 ans que je suis dans le virtuel, et maintenant que je gagne bien ma vie avec le web, je vais tout quitter pour me lancer dans un domaine que je connais peu? Qui suis-je pour prétendre pouvoir exceller dans cette sphère incertaine?

Et puis, après quelques jours à me laisser aller… j’ai compris. Je n’ai pas besoin de tout abandonner! Je peux très bien me constituer mon petit patrimoine immobilier, en faire mon terrain de jeu de projets de rénovation sans pour autant délaisser mon ordinateur portable et par le fait même mes clients/sources de revenus.

Parfois, une pause, ça permet aussi de générer de belles idées!

J’aurai surement beaucoup de péripéties à raconter dans cette aventure qui débutera je ne sais absolument pas quand et je partagerai ce qui pourra l’être. Chose certaine, juste d’y penser, je me sens pleinement vivante. Et oui, cette passion s’est imposée d’elle-même car mon esprit se sentait prêt à lui faire de la place.

À suivre!

Photo : The Anchor – unsplash.com

Leave a Reply