Objectif 2016 : savourer la vie.

Linh Nguyen

Le plaisir des vacances de Noël se traduit par plusieurs petites gâteries, des moments pour soi, des activités qu’on ne prend jamais le temps de faire…Ça n’a pas besoin d’être compliqué. Le simple fait de faire quelque chose qui sort de l’ordinaire peut sembler magique. Une lecture en pyjama à 2 h de l’après-midi un mardi devient tout à coup franchement plus intéressante simplement parce que c’est inusité et ça sort de la routine et du train-train quotidien.

Les vacances des fêtes m’apparaissent, cette année, plus festives et plus joyeuses. Voir la famille, prendre du temps pour moi, dormir plus tard le matin, prendre une marche sans être pressée et sans nécessairement avoir un objectif ou une destinée. Ce sont des petits bonheurs qui prennent toute leur richesse après une année mouvementée et bien remplie. Je réalise aussi que je suis plus en mesure de profiter de cette accalmie, de la toucher et d’en jauger l’importance. On peut parler de la sagesse de vieillir ou simplement du chemin parcouru qui m’a permis d’en arriver là.

J’ose espérer que l’année qui s’amène sera plus douce et enrichissante. Avec Noël vient inévitablement l’heure du bilan et des résolutions. Regarder derrière soit pour admirer le chemin parcouru fait aussi partie du plaisir de décembre. Vous me direz que je le fais régulièrement, mais en cette fin d’année, j’aime me déposer et relever mes bons coups et mes erreurs, mes réussites et mes apprentissages. Il ne faut jamais avoir honte de nos faits et gestes car la vie nous y a amener pour une raison. À nous de trouver pourquoi!

Je ne suis pas une fanatique des résolutions car j’ai tendance à penser que cette obligation ne fait qu’amener son lot de déceptions. Par contre, j’aime voir ce qui me plairait dans les mois à venir, des défis à relever ou des obstacles à franchir qui formeront mes accomplissements. Parfois, de simples petits gestes ou changements dans ma vie m’ont apporté beaucoup plus que de grands projets. L’ampleur n’est pas l’outil de mesure par excellence, je préfère beaucoup plus me fier à l’effet sur moi, à court et à long terme d’un tel changement.

Et j’aime aussi à penser que dans l’année, je m’ajusterai et trouver les moyens d’être plus heureuse et épanouie. Ce blogue n’était même pas dans mes plans au début de 2015 et pourtant, j’y retirer un grand plaisir. Écrire a toujours fait partie de ma vie et je me souhaite beaucoup d’écriture pour 2016 et les années à venir. Explorer de nouvelles avenues peut parfois être épeurant mais c’est aussi en franchissant nos craintes qu’on apprend à se connaitre le mieux et à réaliser son potentiel.

Croire en moi et en mes capacités, un beau programme pour la nouvelle année qui se pointe le bout du nez? Me donner l’occasion d’essayer, d’exploiter mes talents et en faire quelque chose de nourrissant, peu importe le résultat. On est loin des objectifs dit « SMART » qu’on s’impose dans le travail et ça me convient tout à fait. Tout est subjectif et qualitatif dans mon plan et c’est ce qui me plait J

Objectif 2016 : savourer la vie.

 

Photo : Unsplash | Linh Nguyen

Related Posts

Hans Vivek Célébrer le naturel 7 juin 2018
Álvaro Serrano S’ouvrir à soi-même 7 septembre 2016

Leave a Reply