Se connecter avec la nature

Parc régional de la Rivière-du-Nord

Ces jours-ci, me remettant d’une sinusite aigue, je n’ai pas eu beaucoup d’énergie pour des activités sportives, encore moins extérieures… En partant, je ne suis pas très active l’hiver et le froid est probablement mon pire ennemi… Mais hier, je me suis réveillée avec l’envie folle d’être dehors, de prendre l’air, de respirer à plein poumon et sentir les rayons du soleil réchauffer ma peau. Je savais pertinemment que la température me le permettrait alors dès 7 h, mon horloge interne me criait d’aller dehors…

Je ne sais pas si vous connaissez ce lieu et je fais peut-être une erreur en le partageant car il s’agit à mes yeux d’un secret bien gardé : le Parc régional de la Rivière-du-Nord. Les sentiers bordant la rivière sont tout simplement magiques et offrent une vue splendide sur la rivière qui se déchaîne et expose sa force. Hiver comme été, le lieu inspire et calme, accueillant les familles, les couples, les gens âgés comme les jeunes, les camps de vacances, les sorties scolaires… Bref, toutes les raisons sont bonnes pour s’y rendre et savourer la nature dans sa plus belle expression.

On ne parle pas ici de randonnée ardue et éreintante mais plutôt de connexion avec mère nature et avec ce qu’elle a de plus beau à offrir. L’organisme qui gère les lieux a eu droit à une subvention l’an dernier et ils ont merveilleusement investi cette somme dans l’amélioration des lieux et des activités afin que l’on profite encore plus de ce havre de paix. Et si comme moi vous avez besoin de votre dose de plein air, vous serez servi. Cet espace vert regorge de possibilités : que vous soyez adeptes de ski de fond, de raquette, de randonnée, de vélo ou de marche, vous êtes les bienvenues! Les tables et les bancs vous permettront une pause ou un pique-nique et la connexion avec le parc linéaire Le P’tit Train du Nord vous ouvre les portes d’une balade à la hauteur de vos attentes.

Je partage avec vous ce lieu ce matin car il me semble qu’on part souvent bien loin sur la planète pour découvrir des lieux magnifiques alors qu’on en a tout près de nous et on tend à l’oublier parfois. Alors quand vous aurez envie d’une petite pause et d’un bol d’air frais à portée de main, je vous invite à visiter ce parc régional, ou un autre, afin de vous ressourcer et vous connecter avec cette nature luxuriante.

Pour accompagner votre marche, si vous y aller seul et avez envie de vous laisser imprégner musicalement, quelques suggestions :

  • Louis-Jean Cormier : l’album Les grandes artères se prête parfaitement à la randonnée lente et contemplative
  • City and Colour : la voix douce de Dallas Green vous accompagnera à merveille
  • Chilly Gonzales : les albums solo piano sont parfaits pour admirer les lieux
  • Gisèle Pape : petite découverte de 2015, cette artiste à la voix claire et au style bien à elle a joué dans mes oreilles souvent lors de mes visites

Sur ce, bonne semaine!

 

Leave a Reply