Culpabilité, quand tu nous tiens

Brigitte Tohm

Vous sentez-vous coupable? Coupable de ne pas être assez présents pour les gens que vous aimez, coupable de ne pas faire assez de sport, de ne pas assez cuisiner « maison », coupable de ne pas aimer votre belle-mère, coupable de ne pas répondre par la positive à toutes les invitations de fêtes, lunchs et autres rencontres, coupable de pas répondre assez vite aux courriels, messages Facebook, messages textes et appels? Vous demandez-vous souvent ça fait combien de fois que vous n’avez pas fait quelque chose pour vous?

Je ne sais pas pour vous mais moi j’en ai assez de me sentir mal d’exister et de survivre dans ce monde surchargé de stimulations et de sollicitations. Tout nous appelle tout le temps, on devrait être disponible en tout temps, avoir toujours le sourire et ne jamais mal aller. Avec les réseaux sociaux qui ne diffusent souvent que la part de beau, on a l’impression que la vie est un magazine ou un fil Instagram en tout temps. L’effet pervers de ça, comme plusieurs commencent à le démontrer, c’est que personne n’a une cuisine parfaite comme on le voit sur Pinterest! Vous savez pourquoi? Parce que ce qu’on nous montre dans ça a bien souvent pris 3 heures à « placer » et toute une équipe!

Hier, je vous ai passé en douce un lien d’une capsule de la petite série chouchou de Tou.TV : La vie n’est pas un magazine. Je suis tombée follement amoureuse de ces petites chroniques du quotidien qui nous montre qu’au fond, on est tous pareils, on rêve de mieux, on voudrait être bon dans tout mais que finalement on reste souvent en mou dans notre salon… Tout cela nous est présenté sur un beau fond d’autodérision et avec, en prime, plusieurs jeunes et moins jeunes invités qui viennent nous raconter une tranche de vie pour qu’on se déculpabilise une fois pour toute. Rafraîchissant, bénéfique et divertissant, voilà comment je qualifierais ce nouveau petit bijou accessible et ludique.

Et ça m’a amené à me dire que j’en avais assez de tenter de rentrer dans le moule parfait que la société tente de nous infliger. Au diable la mise en plis, la maison « Spin n’ Span », l’attitude A1 en tout temps… Parce qu’avec tout ça, au bout du compte, c’est nous dans notre for intérieur qui paie le prix de cette pression. On a notre petite boule de stress qui nous suit au quotidien et que personne ne soupçonne parce que tout le monde pense que l’autre est parfait et respecte les standards. On a tellement la vie de tout le monde étalée dans notre fil d’actualités qu’on en vient à se convaincre que c’est la nôtre qui cloche.

Mais vous savez quoi? La vraie vie, celle qui est toute croche et remplie de petites erreurs, c’est elle qui nous fait grandir et qui nous nourrit. Elle nous représente, elle est à notre image, elle nous apprend plein de choses, nous montre des leçons, glisse sur notre chemins des perles d’amitié, nous fait évoluer, pleurer et rire. Avec ses défauts et ses travers, notre vie réelle nous fait apprécier les bons moments et dans ceux plus difficiles, elle nous révèle qui sont nos vrais amis. Elle est parfois un peu chiante et bouscule notre routine mais bien souvent, après une tempête, on découvre pourquoi tout cela nous est arrivé. Et nous aurons encore plein de surprises, de déceptions et d’épreuves mais notre vie, elle est parfaite comme ça!

 

Photo : Unsplash | Brigitte Tohm

Related Posts

Sarah Dorweiler Chercher le bonheur 28 décembre 2017
rawpixel.com Un petit brin de folie 19 décembre 2017

Leave a Reply