Un vendredi en rafale

Anton Darius

Je sais, je ne suis absolument pas assidue dans mes écrits, je vous néglige et vous avez le droit de m’en vouloir. Mais ça ne changera rien hahaha Parce que j’ai décidé que je respectais mon rythme et mes envies, au gré de mes lectures, de mes réflexions et de mes découvertes. Mais ce matin, en ce Jour de la terre où je viens d’apprendre le décès de MONSIEUR Guy Lafleur (snif), j’avais envie de vous partager, en rafale, quelques découvertes récentes.

Attachez-vous, on part!

Tout d’abord, aujourd’hui, c’est jour de fête : un nouvel album de Patrick Watson. C’est d’une beauté, d’une douceur et d’une profondeur hallucinantes. Patrick Watson, c’est un univers, c’est un monde en soi. L’opus, intitulé Better in the Shade est un véritable bijou qui nous transporte dans le ressenti de Watson, dans tous ces petits moments qu’il tente d’apprécier. Ça s’écoute en travaillant autant qu’au volant, c’est comme de la pureté, de la vérité. Bref, j’ai adoré!

Ces temps-ci, je dévore des émissions sur Unis TV. Si vous ne connaissez pas cette chaîne, que j’écoute personnellement via l’application sur mon iPad, garochez-vous! Ils ont du contenu à profusion, de grande qualité et surtout une belle diversité. J’y ai découvert l’excellente série C’est plus qu’un jardin qui m’inspire pour plein de raisons mais principalement pour améliorer l’utilisation de mon terrain. J’aime ce genre de produit télévisuel qui ne donne pas de grandes leçons mais qui s’attarde plutôt à nous éduquer et à nous refiler quelques bonnes astuces pour changer nos petits gestes du quotidien. Tsé c’est quand même le Jour de la terre alors… À regarder sans ménagement!

Ensuite, j’apprécie grandement la série Tenir Salon qui nous fait découvrir des gens de diverses communautés qui se sont établis ici, avec leurs parcours souvent sinueux et leur désir de se refaire des racines ailleurs. C’est vraiment humainement nourrissant!

Dans mes réflexions écologiques, j’ai aussi apprécié la courte série Un autre chemin qui nous expose des styles de vie que l’on qualifie d’Off grid, donc complètement en dehors du système standard (lire ici, déconnecté des réseaux et services publics). Ça bouscule, ça fait réfléchir, ça surprend mais surtout, ça ouvre l’esprit. Pas besoin de viser une auto-suffisance pour s’intéresser aux plus audacieux de notre espèce.

L’excellente Ève Landry se lance à la découverte de familles d’ici qui ont décidé de vivre autrement dans la superbe série Quelles familles! qu’elle anime avec brio. Son authenticité et sa joie de vivre donnent un air de fraîcheur et font réfléchir sans jugement ni critique. C’est vraiment bon!

Et finalement, je dévore littéralement la série La belle vie qui traite de la Van Life mais plus largement, des modes de vie différents, partout au Canada. De la vie en voilier, en minimaison, sur une île flottante, bref tout y passe et Julien nous guide dans ses découvertes et ses réflexions de mains de maître. Du bonbon!

Bref, comme vous pouvez le constater, j’en regarde des affaires! Et je lis beaucoup aussi… Un livre m’a amené d’ailleurs à écouter le petit TED Talk de Marine Duvouldy intitulé L’amour dure 90 secondes (à visionner ici : https://youtu.be/9fxo9YJhnG8). Belle réflexion et surtout, beau retour à la réalité pour déboulonner les mythes entourant l’amour. Ben non, on n’aime pas chéri 24/7 et il faut arrêter de flageoler pour ça! C’est normal, c’est humain. Et il faut aussi cesser de se sentir mal de ressentir des choses. Avec la venue de Tinder, les gens sont rendus mal à l’aise de ressentir du plaisir en compagnie d’une nouvelle personne parce que tsé ça peut lui faire peur si je lui dis que j’ai du fun alors je vais me la fermer pour pas gâcher le moment. Mais Hey Ho, tu préfères gâcher ton propre bonheur et te brimer? C’est vraiment ça que tu recherches?

Il semble difficile aujourd’hui de simplement apprécier et partager un bon moment avec quelqu’un sans que cela signifie un engagement à long terme. Mais aimer quelqu’un sur le coup, ressentir quelque chose en dedans, ça ne veut pas dire vouloir se marier nécessairement! À force d’avoir peur, on va finir par se couper du monde….

Bref allez écouter ça, ça vaut la peine et ça peut générer de belles discussions!

Sur ce, le soleil est magnifique, on va finir par avoir un vrai printemps. Je vous embrasse les poussins et faites un geste pour l’environnement mais surtout, pensez à votre empreinte pour l’année, pas juste pour aujourd’hui. Les mini gestes ajoutés tranquillement valent mieux qu’un grand coup d’éclat qui ne dure que 24 heures…

Photo : Unsplash \ Anton Darius

Related Posts

Alisa Anton Dire je t’aime, un livre à la fois 26 octobre 2016
Amanda Jones Les épreuves de la vie 11 août 2020