Non mais, y fais-tu assez beau!

Tiago Faifa

La semaine dernière a débuté, pour certains, avec une petite neige. On pestait contre nos bas et nos manteaux qu’on aurait eu envie d’envoyer au fond du placard. Le vent et la pluie nous fouettaient et on rêvait de soleil et de chaleur. Et à la fin de la semaine, nos souhaits ont été exaucés! L’été est débarqué dans nos vies sans crier gare et semble bien ancrée pour ne plus nous faire faux bond. Et c’est le sourire aux lèvres que j’en ai bien profité 🙂

Je suis de ceux et celles qui n’aiment pas l’hiver et je ne m’en cache pas. Je ne fais pas vraiment de sports extérieurs l’hiver et je négocie mal avec le froid. Mais je m’assume! J’adore le printemps, l’été et l’automne, alors ce n’est pas si mal, non? Une sur 4, je devrais m’en sortir…

Mais ce qui me rend le plus heureuse, c’est de voir la nature éclore sous mes yeux, de voir la verdure nous envahir et reprendre ses droits. Que ce soit une forêt indigène ou un beau jardin, j’aime toujours autant l’effet apaisant et nourrissant de la nature qui fait son œuvre. Mes lilas qui fleurissent, les oiseaux qui chantent et qui vont se nourrir dans les mangeoires de ma voisine, mon chat qui surveille les écureuils, les papillons qui s’amusent et virevoltent l’air de danser. Tout ça, ça me rend de bonne humeur et sereine.

Malheureusement, on doit tous travailler et, à voir le visage des gens dans le métro ce matin, je n’étais pas la seule qui aurait préféré rester en mode relax aujourd’hui (surtout avec une panne de métro en guise de bonus). Et le pire c’est qu’à chaque année on vit le même phénomène. On renaît dès que le soleil chasse la grisaille et le froid mais on déprime quand les arbres perdent leurs feuilles. Finalement… On se fait mener pas le bout du nez, hahaha!

On dit souvent qu’il faut savourer le moment présent, apprécier de que l’on a à l’instant même et faire le plein de bonheur pour les jours plus sombres. C’est exactement ce que j’ai fait ce week-end et j’espère avoir accumulé une bonne dose d’énergie pour les semaines chargées à venir au boulot. Qui dit saison estivale qui s’installe dit souvent projet à livrer, mine de rien. Alors on se relève les manches et on attaque les derniers miles pour ensuite prendre des vacances et se reposer.

Je me considère tout de même privilégiée de pouvoir prendre une pause l’été afin de recharger mes batteries et je suis pleinement consciente que certaines personnes considèrent cela comme un luxe. Je savourerai donc ce temps d’arrêt pleinement et continuerai de vous écrire et de partager avec vous mes réflexions, mes découvertes, mes coups de cœur et parfois, malgré le rythme plus lent des vacances, mes coups de gueule. Car on sait tous que la bêtise humaine ne prend pas de congé, elle!

Le ton sera surement plus doux, les trouvailles plus légères et qui sait, peut-être des recettes se glisseront parmi les billets! Mais c’est toujours avec la même sincérité que je m’exprimerai. Que voulez-vous, je suis comme ça 😉

Bonne saison du bonheur!

 

Photo : Unsplash | Tiago Faifa

Related Posts

Ian Froome Sortir du cadre 9 avril 2018
Obi Onyeador L’authenticité, c’est la clé 12 novembre 2018

Leave a Reply