Les petits plaisirs de l’été

Depuis que je suis toute petite, j’adore l’été. Pour moi, cette saison amène avec elle un monde de possibilités, d’odeurs, de saveurs, de paysages et de trames sonores. C’est la saison des petits plaisirs, des petits moments de bonheurs qui se succèdent.

On y mange des petits fruits, on fait une petite sieste dans le hamac, on va prendre une petite marche, on relaxe un petit peu… Tous ces petits instants où l’on savoure la vie s’accumulent pour nous donner une belle et grande période de vie, amusante, ressourçante et laissant sur nous, avec les traces de maillots, les souvenirs indélébiles qui nous permettront de survivre à l’hiver.

Pour ma part, et je sais que les skieurs ne seront pas d’accord avec moi mais je m’assume, on pourrait avoir un hiver qui dure seulement un mois, du 15 décembre au 15 janvier, question que les enfants aient un Noël en bonne et due forme et ensuite, le printemps pourrait commencer en février et je serais bien heureuse. Non mais pensez-y, une belle Saint-Valentin dans la verdure là, ça ne serait pas merveilleux?

Mais là, je m’égare… Revenons à nos 30 degrés…

L’été, c’est l’occasion idéale pour lire. Il pleut des cordes? On ne se sent absolument pas coupable de rester à l’intérieur pour dévorer notre roman. Il fait beau? Installons-nous dehors et profitons des rayons chauds du soleil pour une petite bronzette pendant que notre esprit se laisse porter par l’aventure de notre lecture.

Que ce soit un bouquin léger et cocasse comme ceux de la série divertissante de Sophie Kinsella, un plus émouvant et profond de Grégoire Delacourt, les policiers de Michael Connelly ou la trilogie particulièrement gracieuse et savoureuse de Francine Ruel, toutes les occasions sont bonnes pour décrocher grâce à la littérature, d’ici ou d’ailleurs. Et dans le silence le plus complet, avec en trame de fond les vagues qui échouent sur la plage, les enfants qui jouent et rient de bons cœurs ou la musique de votre choix, votre cerveau refera le plein d’énergie, d’imagination et de bonheur. Car oui, l’été, on emmagasine le plaisir et on entre dans l’état de ravissement le plus complet possible.

Et pour finir, voici mes 3 derniers achats qui accompagneront mes vacances au chalet :

Lectures
Vrai ou faux – Chrystine Brouillet
Histoire de petite fille – Sacha Sperling
Juste une fois – Alexandre Jardin

Vrai ou Faux, de Chrystine Brouillet

Il n’y a pas un été sans un bon policier et Chrystine Brouillet nous gâte en ramenant la merveilleuse enquêtrice, Maud Graham, dans cette nouvelle histoire.

Résumé : Alors que la détective Maud Graham commence à réaliser que ses parents se fragilisent, elle est appelée à enquêter sur le meurtre de Lydia Francour, la secrétaire de la résidence des Cèdres. Dans cet univers apparemment paisible, Maud et ses collègues de l’équipe d’enquêteurs du service de police de la ville de Québec font face à des embûches inhabituelles.

Histoire de petite fille, de Sacha Sperling

Résumé : Mona habite dans la banlieue de San Diego avec sa mère et son beau-père. Elle décide de quitter cette vie morne et sans attrait pour se rendre à Los Angeles. Plus tard, à 15 ans, elle est devenue la nouvelle star du porno. Elle exerce une grande fascination sur les hommes en raison de son mystère difficile à percer.

Juste une fois, d’Alexandre Jardin

Ai-je vraiment besoin d’expliquer pourquoi?

Résumé : Trois heures avant son mariage, César comprend que la femme de sa vie est la sœur de celle qu’il épouse. Il propose alors à Hannah qu’ils s’unissent une fois dans leur vie et qu’elle lui laisse le choix du moment. Quinze ans plus tard, Hannah est sur le point de se marier, César est veuf et ils se retrouvent au bord d’un lac au Québec.

Bonne lecture!

 

Photo : Unsplash | Stas Kulesh

Leave a Reply