Lecture d’été et plan de voyage

Sans bagage, un conte d'amour et de voyage

Petit matin pluvieux, où la lenteur est de mise. Je savoure le temps qui passe, qui s’égrène lentement. Les vacances me font le plus grand bien, même si mon corps a décidé de lâcher-prise et que des petits virus se sont taillé une place. Peu importe, j’ai le temps de me soigner, de dormir et de reposer ma tête qui a trop travaillé ces derniers mois.

Ralentir amène immanquablement son lot de réflexion, de questionnement et de rêverie. Et si j’arrêtais tout? Et si je partais faire le tour du monde? Et si je tentais de vivre d’une passion quelconque au lieu de passer mes journées rivée devant un écran?

Mais je sais pertinemment qu’il n’en sera rien, même si ça fait un bien fou de rêver. Pas que j’en serais incapable car je suis très caméléon, je m’adapte à tout, rapidement et simplement, non sans une petite angoisse. Mais parce que j’aime ma vie actuellement. Pas tous les jours, pas parfaitement mais ayant acquis une indépendance et une stabilité, je n’ai pas envie pour le moment de tout chambouler. Je profite de ce que j’ai gagné, accumulé.

J’ai lu un excellent livre dans ma dernière semaine de vacances et il m’a donné envie de voyage et d’aventure. Sans bagage, un conte d’amour et de voyage, de l’auteure Clara Bensen. Bouquin d’abord né d’un récit sur le Net, cette jeune américaine raconte son expérience de vie dans un voyage rocambolesque qui, comme le titre l’indique, se fera sans bagage mais aussi sans réservation ni itinéraire. Accompagné d’un presque inconnu, Jeff, un  drôle de numéro qui l’embarquera dans cette expérience de voyage des plus déroutante, connu sur un site de rencontre et accro à la liberté.

Ce récit autobiographique m’a permis d’abord de voyager sans quitter ma chaise longue mais aussi de me projeter et m’imaginer dans ces conditions. Autant voué au divertissement qu’à la découverte de soi, ce roman m’a beaucoup plu et c’est avec enthousiasme que je vous partage cette découverte. Teinté de folie et de petites leçons de vie, cet ouvrage vous amènera ailleurs et vous donnera assurément envie de vérifier si votre passeport est toujours valide.

Ça m’a bien entendu fait réfléchir à ma sédentarité des dernières années, aux voyages que je n’ai pas fait, aux craintes qui grandissent en vieillissant, de voyager seule en tant que femme et de quitter le confort pour explorer le monde. Et j’ai compris que me priver de découvertes était une erreur qui m’accable et à laquelle je devrai remédier sous peu.

Il y a tant de beaux coins sur cette planète, tant de gens à rencontrer, de petits paradis à découvrir que je ne peux pas perdre de temps à contempler mes orteils dans ma cour confortable de la rive-nord. Sans aller dans l’extrême comme les deux personnages de ce roman, j’ai tout de même envie de pousser mes limites et de passer par-dessus mes appréhensions pour m’ouvrir au monde et aller serrer des pinces aux quatre coins du globe.

Alors, je vous laisse, je vais aller surfer un peu pour explorer les destinations qui me tentent et établir mon prochain itinéraire!

Leave a Reply