Se faire du bien, collectivement

Evan Kirby

Dans plus ou moins un mois, ce sera Noël, avec sa magie et ses moments de bonheur partagés en famille, les cadeaux, les bons repas, la musique, le chant, les histoires rocambolesques, les retrouvailles… Mais pour certaines personnes, ce sera un moment difficile, de solitude, de souffrance ou simplement d’inconfort. Car malheureusement, certains n’ont pas envie de fêter à Noël, pour des raisons qui leur appartiennent.

Alors pourquoi ne pas tenter d’adoucir un peu les blessures de ces personnes, faire un petit geste simple pour nous qui pourrait être salvateur pour elles? Je crois sincèrement qu’on a tous en nous les ressources pour faire le bien autour de soi, pas financièrement nécessairement mais surtout humainement. J’ai donc décidé de vous donner quelques pistes ici mais toutes les initiatives sont bonnes à mes yeux quand on parle de mettre de la lumière dans le parcours sombre d’un humain.

Tout d’abord, si vous avez les moyens ou si, comme moi, vous allez profiter du vendredi fou (black Friday) pour acheter vos cadeaux et économiser, je vous invite à acheter des cartes-repas de l’Itinéraire. Vous n’avez ni besoin de vous déplacer, ni besoin de les distribuer vous-mêmes si cela vous intimide, le site Web vous offre de les acheter en ligne et les rendre disponible pour vous. C’est par ici! Votre générosité permettra de participer à la réinsertion sociale de gens qui sont réellement dans le besoin et qui, pour remonter la pente, ont besoin d’avoir quelque chose dans le bedon.

Vous avez des livres, des vêtements ou toute sorte d’objets dont vous ne vous servez plus mais qui sont encore en bon état? C’est une mine d’or pour bien des organismes! Personnellement, je donne tout à Renaissance qui a des points de cueillette un peu partout au Québec et qui contribue à aider des gens à reprendre la route du travail. Toujours accueillie avec le sourire, je repars toujours de là en ayant l’impression de faire le bien. Alors des fois je me demande : à qui ça profite le plus de faire un don?

Vous avez des ados et désirez les conscientiser? Sachez que les centres jeunesse acceptent les dons via la Fondation du centre Jeunesse de Montréal (ou de votre région). Que ce soit du temps ou de l’argent, vous pourriez faire une différence dans la vie d’un de ces jeunes et donner un bel exemple à votre progéniture.

Autour de vous, il y a plein d’organismes d’aide dans votre communauté. Les plus connus sont souvent les branches régionales de La Croix Rouge, L’armée du Salut… Mais localement, des organismes font des petits miracles et quelques heures de votre temps peuvent réellement apporter du bien-être. Une petite recherche sur Internet vous permettra de trouver l’organisme qui correspond à vos valeurs et dans lequel vous aurez envie de vous impliquer.

Vous connaissez des personnes qui seront seules à Noël? Pourquoi ne pas les inviter dans votre famille, aller souper avec elles, organiser un repas réunissant quelques solitaires ensemble? Tout est possible et nul besoin de faire une méga fiesta. La présence humaine est le plus beau cadeau qu’on puisse offrir à un cœur qui se sent seul.

Finalement, les banques alimentaires crient famine encore aujourd’hui et de plus en plus de gens ont recours à leurs services pour arriver à se nourrir. Quelques aliments donnés, par chacun d’entre nous, aura un gros impact sur la santé physique et mentale de notre communauté. Alors, aucune raison n’est valable pour ne pas participer, même si c’est pour donner une simple canne de soupe! Alors, envoyez DON!

Pour terminer, j’ai envie de simplement vous dire MERCI! Je sais que vous ferez ce qui est en votre pouvoir pour que collectivement, on aide ceux qui en ont besoin. Et si, cette année, c’est vous qui avez besoin d’un petit coup de pouce, ne soyez pas gênés. On le sait, ça peut arriver à tout le monde et il n’y a pas de honte à avoir besoin d’aide.

Rappelez-vous toujours ceci : c’est ensemble que nous sommes forts!

 

Photo : Unsplash | Evan Kirby

Related Posts

Simon Maage La fête du partage 1 décembre 2017
Ben White Ensemble 21 avril 2017

Leave a Reply