L’humain, au coeur de tout

Alexander Dimitrov

Je ne sais pas pour vous mais moi, quand je lis les nouvelles le matin, j’essaie de ne pas me laisser atteindre personnellement car avec toutes les catastrophes, les abus, les malversations et autres nouvelles négatives, on pourrait vite devenir déprimé. Je trouve qu’il est important de comprendre l’état du monde, de voir ce qui se passe autour de nous, de près ou de loin, de prendre connaissance des enjeux de notre société et de s’intéresser aux débats en cours. Mais il faut aussi garder une certaine distance face à tout cela pour ne pas que ça nous mine le moral.

Je ne crois pas non plus qu’on doive absolument s’investir dans un parti ou dans une cause pour nécessairement se sentir impliqué dans notre société. Je crois, en fait, beaucoup plus à l’action citoyenne qu’aux grosses machines politiques où l’intérêt de certains est plus central que celui des militants et avec le cynisme actuel, j’aurais bien de la difficulté à m’associer à une seule tête d’affiche. Mais tout cela est mon humble opinion et je suis pleinement consciente que ça prend tout de même des gens pour gouverner, et d’autres pour s’opposer et remettre en question les décisions.

Mais au cœur de tout cela, il y a l’humain et c’est selon moi la notion la plus importante de toute l’histoire. Comment peut-on faire en sorte que chaque humain puisse vivre dans la dignité, qu’il puisse se réaliser et subvenir à ses besoins ? Comment chacun peut-il contribuer, avec son potentiel, à l’avancement de sa communauté ?

Quand je vois un député de la CAQ, François Paradis pour ne pas le nommer, abuser littéralement de la pauvreté de 2 citoyennes pour se faire du capital politique sans gêne, ça me met très mal à l’aise et je me questionne sérieusement sur ces élus et leur capacité de réfléchir avec leur cœur. Je ne partagerai pas ici la vidéo car je n’ai même pas envie d’augmenter ses vues mais si vous y tenez, allez sur sa page Facebook, ils ont cru bon de l’épingler « en vedette ».

Je trouve qu’on encourage le cynisme par de tels gestes déplacés et j’aimerais profondément que, peu importe le parti ou les allégeances, les gens qui ont été élus et/ou qui tentent de nous représenter pensent avec leur cœur, mettent leur égo et leurs intérêts personnels de côté et se mettent dans les souliers des réels citoyens qui, tous les matins, se lèvent aux aurores pour gagner leur pain. Si plus de gens altruistes s’impliquaient en politique, il y aurait moins de scandales dans nos journaux…

Bref, loin de moi l’envie de faire un topo politique et comme je le mentionnais en introduction, il est parfois ardu de ne pas se laisser teinter par le tourbillon négatif, mais je pense qu’en tant que citoyen, nous devons réfléchir et se positionner.

Être un citoyen responsable, ce n’est pas seulement voter aux 4 ans, ni signer une pétition en ligne une fois de temps en temps. C’est s’ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure, c’est prendre conscience des enjeux dans notre ville, notre MRC, notre région, notre province et notre pays. C’est de pas s’arrêter à un seul article pour comprendre le fond d’une histoire.

C’est inquiétant de voir que la source d’information de bien des gens est Facebook sachant le nombre de fausses nouvelles qui y circulent. Sachez déceler le faux dans cette masse, vérifiez les sources et contre-validez les propos, ce sont les meilleurs conseils que je peux vous donner.

Mais surtout, intéressons-nous à la vie autour de nous, au-delà des écrans et des fils d’actualités qui polluent nos vies. Car l’humain, lui, est toujours là, bien présent, avec son sourire et ses yeux qui brillent. Et lui, sachez-le, est authentique.

 

Photo : Unsplash | Alexander Dimitrov

Leave a Reply