Tout est une question d’attitude

rawpixel

Depuis quelques jours, j’écoute les gens pester contre la température trop froide à leur goût et la neige qui arrive beaucoup trop tôt à leurs yeux. Et la seule réflexion qui me vient en tête, c’est : vous n’êtes jamais contents. Désolée pour ceux qui font partie des bougons mais j’ai la nette impression que pour certains, le chialage est devenu le sport national.

Vous me direz peut-être que cela ne me regarde pas et de laisser les « critiqueux » se plaindre en paix. Mais c’est que ça affecte tout le monde autour cette tendance à voir le négatif dans tout et ça devient lourd. On a beau tenter de rester positif et se blinder contre la vague d’idées noires, c’est qu’elle est particulièrement intense quand la saison froide s’amène.

Rappelez-vous cet été à quel point la chaleur minait le moral de plusieurs. Personnellement, je préfère le froid car je peux ajouter des couches pour contrer les frissons. L’été, à 35 degrés, il y a une limite aux vêtements qu’on peut retirer… Alors c’est très positif cette froideur! Et la nature a besoin de cette période de dormance pour se ressourcer, se reposer. Et on devrait en profiter, nous aussi, pour s’adapter et se planifier des activités adaptées à la saison.

Pour ma part, j’adore courir dehors quand la température baisse car j’ai beaucoup moins chaud et j’ai l’impression de faire le plein d’air pur. Mais vous n’êtes pas obligés d’aller jusque-là. Marcher dans la neige, c’est assez agréable, à condition d’être bien habillé. Et là, c’est un des sujets qui me titille le plus : l’hiver, au Québec, ce n’est pas fait pour être cute! Gardez vos looks de tombeur pour l’été et chaussez vos bottes avec fierté.

Je me souviendrai toujours de mon ex qui détestait l’hiver car il glissait avec ses petits souliers de bureau et avait toujours les bas mouillés à cause de la neige. Mais il n’était pas question qu’il porte des bottes adaptées (lire ici, des bottes d’hiver), ça aurait beaucoup trop altéré son style… Honnêtement, je n’ai jamais compris et je me faisais un plaisir de lui démontrer qu’un beau manteau d’hiver chaud, ça se trouve et se porte avec plaisir. Mais bref…

Tout ça pour dire que… L’hiver, ça revient à chaque année, pas toujours au même moment et ce n’est jamais pire que les autres années. On n’est juste pas prêt, c’est tout. Ou on vit dans le déni. Et quand je dis on, je ne m’inclus pas dans le groupe. Car j’ai appris avec le temps à aimer cette saison. Oui, c’est plus compliqué, c’est long s’habiller, les déplacements prennent plus de temps et plusieurs imprévus peuvent survenir. Mais franchement, il y a pire à vivre. (Un indice : Syrie)

Tout est une question d’attitude et de volonté dans la vie. Je l’ai souvent dit, on le fait son bonheur, il ne tombe ni du ciel, ni d’un billet de loto et il ne faut surtout pas attendre que les autres nous le servent sur un plateau d’argent. Il vient de l’intérieur et surtout de la façon qu’on choisit d’aborder les situations, les moments et les événements inattendus.

Sortez votre tête de votre spirale négative et demandez-vous pourquoi certaines personnes sourient dans une tempête. C’est parce qu’elles l’acceptent, cette tempête. C’est tout! Au lieu de rêver que la neige disparaisse, habillez-vous, sortez dehors et amusez-vous comme les enfants. Vous retrouverez une certaine paix intérieure et découvrirez une énergie nouvelle en vous.

Pourquoi j’écris encore sur ce genre de sujet? Parce qu’il y a encore trop de gens qui ne se donnent pas les moyens d’être heureux. La simplicité a bien meilleur goût et parfois, il faut juste trouver le bon angle pour aborder les choses. Enlevons-nous cette pression d’être toujours parfaits, accueillons la vie, au jour le jour, et dédramatisons. Ça fait tellement du bien d’être de bonne humeur…

 

Photo : Unsplash | rawpixel

Related Posts

Toute bonne chose a une fin… 16 septembre 2016
Romain Vignes Ce ne sont que des mots… 18 mars 2016