Planète Terre : je t’aime

Gem & Lauris RK

22 avril : Jour de la Terre. Avec les inondations qui font rage un peu partout dans la province, il y a de quoi réfléchir à nos choix de vie et surtout, à notre empreinte écologique. On pense rapidement au recyclage ou au choix de véhicule mais on peut creuser plus loin pour s’améliorer et inverser la tendance. Que ce soient nos investissements, le choix de nos vêtements, notre alimentation, notre emploi ou ce qu’on offre en cadeau, les possibilités sont presque infinies.

À la cuisine!
Vous avez surement déjà vu les emballages écolo pour remplacer les pellicules de plastique? On parle en effet des pellicules à base de cire d’abeille qui fonctionnent à merveille et qui offrent une durabilité étonnante. Écologiques, pratiques et très solides, ces pellicules sont lavables et réutilisables pour de nombreux mois. Et, en prime, vous n’aurez plus à sacrer après votre Saran Wrap qui s’en collé sur lui-même. 😉

Vous pouvez aussi vous procurer les merveilleux sacs (ou autres produits) de l’entreprise danslesac.co. Pour votre pain ou votre vrac, tous les formats sont proposés pour une gestion efficace de votre garde-manger. Ils vendent aussi les essuie-tout réutilisables Kliin qui fonctionnent à merveille en plus d’être jolis. Et même un furoshiki magnifique pour offrir en toute sérénité le cadeau écolo parfait!

En rafale, quelques autres produits à envisager : un filtre à café en inox pour remplacer ceux en papier et donc jetables, des produits nettoyants sans produits chimiques, un kit d’ustensiles facile à transporter pour vos lunchs, les fameuses pailles en inox ou bambou, des sacs à sandwichs ou collations réutilisables (dont les looks sont de plus en plus originaux d’ailleurs), des sacs en mèche pour les fruits et légumes, et, de grâce, la gourde réutilisable.

Si vous désirez faire des produits nettoyants à la maison, vous trouverez des recettes partout sur le Web. Je vous glisse ici un lien de Châtelaine qui offre quelques recettes faciles.

Dans votre portefeuille
De plus en plus d’institutions financières offrent des placements certifiés verts, mais soyez vigilants car La Facture a fait un reportage très révélateur sur ce qui se cache derrière cette mode. Il existe toutefois des alternatives plus propres que vous pourrez trouver ici.

Si vous désirez mettre votre argent et votre énergie pour aider la planète, vous pouvez vous impliquer par des dons ou des actions concrètes. Je vous glisse ici une liste intéressante pour démarrer ou poursuivre votre réflexion à ce sujet.

La main à la pâte
Si vous préférez agir et découvrir les initiatives qui ont lieu dans votre région pour vous impliquer sur du plus long terme, je vous invite à visiter le site du Jour de la Terre ou celui d’Équiterre pour connaître les projets en cours ou à venir :
https://www.jourdelaterre.org/qc/acteurs/?vousetes=citoyen
https://equiterre.org/solutions-citoyens

J’ai souvent parlé de Lufa et des paniers bios. Je ne peux pas être plus d’accord avec ce type d’implication. Car en vous abonnant à un panier bio, vous encouragez directement un producteur local en plus de réduire votre empreinte écologique par un transport de proximité. C’est le genre de solution qu’on considère win-win. Et en plus c’est délicieux, frais, juteux, savoureux… Bref, vous avec compris? Alors go!

Finalement, je crois qu’il faut toujours être vigilants dans nos choix de vie. Quand vous allez à l’épicerie, pensez à regarder la provenance des aliments, tout comme quand vous achetez des vêtements. Pensez à notre attachant comptable qui vous demanderait : en as-tu vraiment besoin?

Mais ne vous culpabilisez pas! Il n’y a rien de pire que de se taper sur la tête : ça ne sert à rien et ça ne valorise personne. L’important, c’est que l’idée fasse son chemin. Discutez-en avec votre entourage, encouragez-vous dans vos faits et gestes et compensez comme vous le pouvez quand c’est possible. Chaque geste compte! Bon jour de la terre!

Photo : Unsplash | Gem & Lauris RK

Related Posts

don Donner à sa juste mesure 17 septembre 2015
Brian Mann Avancer, pour laisser sa trace 4 avril 2017