Le 12 août, j’achète un livre québécois

livre quebecois

Vous souvenez-vous de cette belle campagne lancée l’an dernier par 2 auteurs d’ici, Patrice Cazeault et Amélie Dubé sur leur page Facebook? Cette belle initiative avait eu un effet monstre sur les ventes de livres québécois et cette année encore, on se plaît à tenter à nouveau de mettre de l’avant nos auteurs d’ici.

Que ce soit un roman, un essai, une BD et même pourquoi pas un livre de recettes? Toutes les raisons sont bonnes pour encourager le travail de ces artisans des mots et ainsi souligner notre support et notre engagement.

Vous ne savez pas quoi vous procurer? Voici quelques suggestions, récentes ou pas, de mon cru :

Francine Ruel
Francine Ruel

La merveilleuse trilogie de Francine Ruel sur le bonheur : un humour craquant, des personnages attachants, drôles et sincères. Je l’aimais comme comédienne et son talent n’a fait que rejaillir en tant qu’auteure. À lire!


Rafaelle Germain
Rafaële Germain

Une autre trilogie plus loufoque, légère et débridée mais toute aussi divertissante : celle de Rafaële Germain. Que de fous rires durant cette lecture charmante qui étirera votre été avec un soupçon de délire!


Mylene Paquette
Mylene Paquette

Dans la catégorie « je me trouve donc bien peureuse et paresseuse », Mylène Paquette nous raconte son périple sur l’océan, exploit exceptionnel et découverte de soi inégalée. Parfois presque épeurant, mais surtout touchant et troublant de vérité, ce livre est à lire et à relire à chaque moment de doute car il nous insuffle le désir de se dépasser. Chapeau Mylène!


 

Dany Laferrière
Dany Laferrière

Un peu de testostérone quand même dans mes suggestions 😉

Dany Laferrière, grand homme que je respecte, nous livre ici plus que ses émotions. On sent une nostalgie dans cette oeuvre aux couleurs de son pays. On sent les racines encore solides et surtout, cette assurance que la vie a son propre rythme, même si on tente souvent de lui en imposer.


 

J’aurais pu vous parler de ce cher Boucar qui nous divertit avec les histoires de son grand-père (Sous l’arbre à palabres, mon grand-père disait …), des « Paul » de Rabagliati, de Mme Brouillet et sa chère voisine, et même du troublant Hell.com de Patrick Senecal que j’ai eu la brillante idée de lire sur les plages du Mexique… Mais je vous invite surtout à découvrir, à dévorer, déguster et recommencer… Car la lecture est une des rares choses dont on peut abuser et qui nous fait grandir.

Bonne lecture!


 

P.-S. Vous désirez démontrer votre appui à la campagne? Inscrivez-vous à l’événement sur Facebook :
https://www.facebook.com/events/1692653024290212/

P.-P.-S. Allez, ce midi, pourquoi ne pas faire un détour par la librairie ou sur le site de votre libraire préféré? Parce que oui ça vaut aussi pour le libre numérique et les commandes en ligne! Aucune défaite n’est valable 😉

 

Leave a Reply