Des fleurs et des bougies pour nous protéger…

Dominik Martin

On dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants. Et en ces jours sombres post-tragédie à Paris, bien des parents ne savent pas trop comment gérer la situation avec leurs enfants. Ils sont, à raison, effrayés et pouvoir en discuter calmement doit représenter un tour de force pour certaines personnes.

Entendre un père expliquer à son fils que les fleurs et les bougies, c’est pour nous protéger car ce dernier craint les « méchants qui sont pas très gentils » parce qu’ils ont des fusils… Peut-on avoir une plus belle mentalité? J’ai trouvé cette vidéo très touchante et empreinte de vérité. Car, comme je l’ai écrit hier, je ne crois pas à cette philosophie d’attaque et de réplique aux gestes violents.

Ces « méchants pas très gentils », c’est ce qu’ils cherchent. La provocation, la colère, la réplique agressive… Ils veulent faire ressortir le mauvais en nous pour nous aliéner et nous faire oublier nos valeurs de paix et de fraternité. Mais la fraternité et l’ouverture sont au cœur même de nos sociétés pacifiques et en aucun cas, la violence peut être plus forte et se présenter comme une meilleure solution.

Près de la moitié des états américains ont décidé de fermer leurs portes à l’arrivée des syriens. Et si c’était l’inverse? Si c’était dans ce grand pays si fort qu’il y avait une crise majeure? Ne voudraient-ils pas que des citoyens du monde les accueillent, leur ouvrent leur bras? On a tendance à croire que le pays que nous habitons nous appartient. Mais la terre, cette planète que l’on maltraite depuis tant d’années, elle appartient à tout le monde.

Je suis bien d’accord qu’on ne doit pas être une passoire et qu’on doit s’assurer d’être prudent dans cet accueil car des gens malicieux, il y en aura toujours. Mais justement… Même si on décidait de rebrousser chemin et de fermer nos frontières, les méchants trouveront toujours une façon de rentrer… Fermer les frontières, c’est attiser leur haine et approuver la méfiance envers autrui. Ma seule réserve, c’est qu’on doit être capable de les recevoir correctement ces réfugiés. Ils ont vécu des situations horribles et font face bien souvent à des traumatismes sévères. Ne doit-on pas s’assurer que les conditions dans lesquelles ils seront reçus soient optimales afin de leur permettre de rebâtir leur vie ici?

N’est-ce pas de cette façon que nous bâtirons une collectivité sur des valeurs de paix, de transparence et de tolérance? Si on leur demande de respecter nos valeurs en arrivant ici il faudrait au moins qu’on s’entende sur celles-ci… J’entends des discours discordants et parfois incohérents et ça me fait peut. Ne nous laissons pas troubler par ces gestes d’une violence sans nom. C’est normal d’avoir de la peine, d’être sous le choc mais pas au prix de mettre de côté ce que nous sommes réellement. Des gentils qui préfèrent se défendre avec des fleurs et des bougies. Parce qu’avec cela, ça va mieux…

Pour voir la vidéo :
http://www.lexpress.fr/culture/tele/six-videos-qui-vont-vous-faire-du-bien_1736512.html

 

Photo : Unsplash | Dominik Martin

Leave a Reply