Notre histoire fait ce que nous sommes…

Oscar Keys

Dans la vie, on croise toute sorte de personnes… Des gentils, des méchants, des compétents et des poires, des simplets, des gens très brillants… Certains sont timides et se révèlent être de purs génies quand on prend le temps de les connaître. D’autres, des grandes gueules,  finissent par ne rien réaliser à force de se concentrer sur leur image. Qu’ils soient effacés ou flamboyants, tous les gens ont leur histoire, leur cheminement et leur bagage qui les suit.

On dit souvent qu’on a une seule chance de faire bonne impression. J’ai tendance à dire qu’on doit souvent gratter la surface pour voir la vraie couleur des gens. J’ai croisé plusieurs personnes dans ma vie qui, à première vue, semblaient être du bon côté. Mais à force de les côtoyer, j’ai malheureusement vu leur côté sombre. J’ai payé le prix parfois de ma trop grande confiance en l’humanité par des relations malsaines et face à des profiteurs. Je ne crois pas qu’il s’agisse de la naïveté malgré ce que certains peuvent en penser. Je suis une optimiste et j’ai toujours donné la chance aux coureurs car j’ai toujours espérer qu’on fasse la même chose avec moi.

Avec les années, j’ai aiguisé mon jugement et j’arrive à détecter plus rapidement les profiteurs, les enjôleurs et les personnes malsaines. Il y aura toujours des gens assez futés pour me déjouer mais j’ai espoir d’arriver à ressentir que quelque chose cloche. Et si ce n’est pas le cas, et bien je peux dire que ce sera une expérience de plus pour raffiner mon évaluation.

Dans l’attitude des gens, il y a toute leur histoire qui se lit. Chaque agissement, chaque réaction est teintée par leur passé. Ce qu’a vécu une personne vient jouer dans sa philosophie de vie, dans ses réflexes. Selon ses antécédents, certains événements ou situations auront plus d’écho. L’estime de soi, les peurs, l’éducation, les valeurs familiales sont tous des éléments qui peuvent influencer la façon d’interagir d’une personne dans la société et la place que celle-ci y prendra.

On peut toujours changer le cours des choses, travailler notre façon d’être, comprendre nos comportements et reprogrammer notre cerveau. Mais pour cela il faut bien sûr prendre conscience de notre attitude et de son impact et cette étape ne tombe pas du ciel… On regarde parfois aller des gens et on se demande comment ils font pour s’endurer, pour se regarder dans le miroir, on ne comprend pas qu’ils puissent agir ainsi en toute conscience… Tête enflée, tête brûlée, arrogant, pessimiste, violent, agressif, jaloux ou hautain, peu importe le défaut qui nous dérange, on semble être tous apte à le voir sauf la personne concernée.

C’est probablement un mécanisme de défense chez cette personne, en réaction à une situation vécue. Je trouve toujours cela très triste de voir à quel point la carapace de certaines personnes peut être rude et épaisse au point que mêmes elles ne ressentent plus ce qui les entoure. Il faut en avoir sacrément besoin pour garder cette armure si lourde sur ses épaules.

Se protéger est un automatisme de l’être humain mais la façon dont on l’applique nous revient. Et il est parfois bon de prendre un peu de recul pour mieux se comprendre et s’ajuster…

 

Photo : Unsplash | Oscar Keys

Leave a Reply