Un pied devant l’autre…

Nabeel Syed

Quand je regarde mon fil Facebook, je vois beaucoup d’articles qui tente de nous convaincre qu’on peut être plus heureux avec ces 10 étapes, qu’on peut augmenter notre salaire en 7 étapes faciles, qu’on peut perdre 10 livres grâce à ces 5 trucs… Bref, si on prenait la peine de suivre ces merveilleux et surtout très scientifiques principes, notre vie serait tellement, mais tellement plus facile!

À chaque fois, je me demande si réellement les gens qui écrivent ces chroniques pensent qu’ils vont changer notre vie… Pour la plupart, ils sont payés pour ça et savent pertinemment que beaucoup de gens vont cliquer pour voir s’il n’y aurait pas moyen de trouver la solution à tous leur problèmes… Mais il y a une partie de ces gens qui sont des auteurs, des psychologues, des comptables… Bref, des professionnels, qu’on ose croire experts dans leur domaine, qui en théorie devrait agir comme référence mais qui brûle leur énergie (et leur réputation) à grand coup de recettes miracles.

J’ai une petite nouvelle pour vous : les solutions faciles, ça ne fonctionne pas et les recettes miracles, ça n’existe pas. Voilà une bonne chose de réglée. Maintenant, on peut se dire que lorsque l’on verra cela apparaître dans notre fil d’actualités, on donnera un grand coup de roulette de souris pour passer par-dessus! Et, ô magie, on ne se créera pas d’attentes inutilement. Ce n’est pas beau, la vie?

Je crois que vous avez pu lire un peu de sarcasme entre les lignes… Et une petite dose de sarcasme, ça fait toujours du bien, surtout un vendredi! Mais il y a un fond de vérité et de frustration derrière cela : arrêtez de nous prendre pour des valises! Non, ce n’est pas en lisant votre article que mon compte de banque gonflera, que mes petits bourrelets disparaîtront ou que Brad Pitt débarquera chez-moi. Je le sais pertinemment et mon cerveau me le crie haut et fort.

Mais combien de personne vont les lire quand même ces articles? Combien de fois ai-je moi-même cliqué dessus pour voir ce qu’on avait à me dire sur le sujet? Mais finalement, au bout du compte, souvent, l’effet pervers de ces articles, c’est de nous faire sentir un peu nono. Et ça, je trouve ça plate. Quand une personne de mon entourage file un mauvais coton et tombe sur un truc qui supposément pourrait l’aider et qu’au bout du compte, elle n’arrive pas à aller mieux, elle se sent moche.

Alors svp, je vous en conjure, n’encouragez pas ces attrapes touristes et ces pièges à cons. Soyez confiants et ayez assez d’estime de vous pour comprendre que seul vous peut savoir ce qui est bon pour vous et ce qui vous rendra heureux. Ce n’est assurément pas un inconnu dans le fin fond du Texas qui pourra changer votre vie. Pas plus que le gourou de la secte machin ou le chaman dans le fond de son tipi. On aimerait tellement ça que le bonheur nous tombe du ciel et c’est louable… Mais entre vous et moi, la bonne vieille technique de « mettre un pied devant l’autre et recommencer », c’est pas mal le seul concept qui va nous permettre d’avancer…

Bon week-end!

 

Photo : Unsplash | Nabeel Syed

Related Posts

Pablo Garcia Saldaña Avoir peur de l’erreur 31 juillet 2017
Katarzyna Kos Savoir s’arrêter 25 février 2016

Leave a Reply