Se simplifier la vie…

ML van Dam

En lisant un article ce matin sur la courbe de la simplicité, je souriais en lisant les résultats d’un sondage effectué et tout particulièrement sur la source du sondage : une compagnie de rasoir 🙂 J’ai trouvé cela assez cocasse mais en même temps, le sondage, très sérieux, révèle vraiment une corrélation entre la simplicité et le niveau de bonheur des femmes sondées. D’où l’affirmation : les mères les plus heureuses au pays font tout pour se simplifier la vie!

« La recherche a démontré que 29 % des mamans sont heureuses, 38 % sont neutres et 33 % sont malheureuses, mais toutes les mères s’entendent pour dire que la simplicité fait hausser le facteur bonheur, puisque 92 % affirment que le seul fait de simplifier des aspects de leur vie les rendrait plus heureuses. »

Je ne saurais qualifier la rigueur avec laquelle a été effectuée cette étude mais disons que je suis assez confiante sur le lien de cause à effet proposé. Par contre, je trouve cela très triste de lire que 33% des mères consultées se considèrent malheureuses, adeptes de la simplicité volontaire ou pas. C’est le tiers de la masse ça! Et parions qu’il ne s’agit pas de post-partum ici…

Est-ce que les gens sont plus malheureux qu’avant ou si c’est seulement qu’on en parle plus? Je crains tristement que l’effet « nouvelle en continu » et accès instantané aux médias sociaux qui déversent le faux bonheur des autres sont deux sources de stress et de mauvaise estime de soi. Comme quoi, la simplicité volontaire peut aussi passer par une simple utilisation plus modérée des fils d’actualités à portée complexante.

La façon de vivre a beaucoup évoluée depuis l’avènement des technologies de manière plus présente dans nos vies. Le choix de vivre mieux avec moins a toujours fait réagir et attiré plusieurs personnes et l’effet du désencombrement a indéniablement une incidence positive. Et je parle ici de choix car pour plusieurs, c’est plus une conséquence d’une situation difficile qu’un choix et dans ce cas, ça peut se résumer plus à une source de stress que d’apaisement.

Tout ça pour dire que peu importe la source de l’étude et sa profondeur, il est intéressant de s’attarder sur les sous-entendus des propos. On cherche tous une façon de se simplifier la vie et la promesse de la technologie de nous la faciliter est complètement passée à côté de son objectif. On se sent souvent plus stressé d’avoir manqué un appel que de se savoir joignable en tout temps. Et honnêtement, en 37 ans de vie, il m’est arrivé une seule fois d’avoir réellement à être joignable 24/7. Alors a-t-on vraiment besoin de cela ou n’est-ce pas plutôt un boulet que l’on traîne?

Réflexion ce matin plus que trouvailles ou suggestions mais l’article a suscité dans mon esprit autant de doute que de plaisir. Surtout quand on arrive à la fin et qu’on peut y lire :

« Plus de huit mamans sur dix recherchent des produits ou services qui pourraient les aider à simplifier des aspects de leur vie, puisqu’elles comprennent clairement que même les petites tâches du quotidien peuvent contribuer à un mode de vie plus simple », affirme Madame Jew. « Par exemple, utiliser un rasoir trois en un pour ne pas avoir à préparer, raser et hydrater la peau en trois étapes peut véritablement simplifier la vie. Cela crée un effet boule de neige – simplifier chaque étape de votre routine rend votre vie beaucoup plus simple et, en bout de ligne, votre cœur plus heureux. »

Il ne faudrait quand même pas oublier qui a payé pour cette étude… 😉

Source : http://www.newswire.ca/fr/news-releases/simplifier-pour-etre-heureuse-absolument-ont-dit-92–de-nos-mamans-575385361.html

 

Photo : Unsplash | ML van Dam

Leave a Reply