Une nouvelle aventure!

Annie Spratt

5 h 30 : mon téléphone déclenche le réveil sur une musique douce. Je m’étire et me dit qu’il est beaucoup trop tôt… Mon chat, qui normalement se précipite dans mon lit pour réclamer ses câlins matinaux, semble se demander pourquoi il y a du bruit à cette heure. Il s’approche lentement l’air de me dire : c’est quoi cette idée saugrenue de se lever en pleine nuit? Heureusement, une fois dans mes bras, le ronron se fait sentir et il ne me tient pas trop rigueur du changement d’horaire. Et dans ma tête, je me sens un peu triste de savoir qu’il ne pourra pas aller faire sa promenade dans le parc…

Chaque fois que je reviens à mon horaire de travail régulier, je me demande pourquoi on doit se lever si tôt et pourquoi le télé-travail n’est pas plus populaire dans notre coin du monde. C’est pourtant prouvé que les bénéfices sont plus grands que les inconvénients et, en 2016, on a toute la technologie nécessaire pour palier à la distance entre les gens.

Je ne voudrais pas travailler en permanence de la maison car j’aime le contact avec mes collègues et mes clients mais dans mon domaine, lorsque je rédige une analyse et collige des informations, le fait d’être isolée du brouhaha d’un bureau devient un atout majeur. Plus concentrée, je deviens plus efficace et mon travail est immanquablement de meilleure qualité. Ne pas être interrompue me permet de garder mon esprit totalement dédié à la tâche et ça ne peut que donner de bons résultats.

Alors ce matin, je me dirige vers mes nouveaux bureaux, sans savoir quels projets m’attendent. La journée s’annonce bien, j’ai eu droit au nouveau wagon de métro azur. Ça donne le ton! Je rigole un peu avec ça mais honnêtement j’adore ce nouveau modèle moins bruyant et mieux aéré. On s’y sent moins coincé et la facilité de s’y déplacer est franchement agréable.

Pour revenir à ma nouvelle expérience qui débute, j’aime ce sentiment de mystère et de curiosité qui précède l’arrivée dans une nouvelle équipe. Dans mon cas le mystère est partiel puisque je rejoins une ancienne collègue qui se chargera de mon arrivée. Il y a vraiment pire comme situation! 😉

Et ce matin, je ne suis pas stressée. Depuis que je fais de la consultation, je commence à être à l’aise avec l’optique du changement perpétuel de contexte. Et j’ai développé mon côté caméléon ainsi que mes compétences ce qui me donne une assise confortable. Mais je ne changerai pas mon éternelle curiosité ni ma soif d’apprentissage qui m’ont permis de me rendre là où je suis aujourd’hui. J’ai toujours senti un petit décalage puisque je ne suis pas allée à l’université et j’ai compensé ce que je considérais comme un manque par un investissement total dans mes mandats. Et aujourd’hui, je crois que je récolte le fruit de ces efforts, avec fierté et humilité.

Donc je me lance dans cette nouvelle aventure, l’esprit ouvert et la tête libre. Le repos m’a fait le plus grand bien et il est maintenant temps de remonter en selle. Sur ce, je vous souhaite une excellente journée!

 

Photo : Unsplash | Annie Spratt

Related Posts

Clem Onojeghuo Être à contre-courant 19 septembre 2016
Toa Heftiba Cette zone trop confortable 2 février 2018

Leave a Reply