La créativité en cadeau

Brigitte Tohm

Je suis une matinale. Voilà, c’est écrit noir sur blanc. Même si personnellement j’adore les matins, le calme qu’ils proposent et la lenteur ambiante, la majorité des gens me regarde avec des yeux surpris et teintés d’incompréhension quand j’affirme que j’aime me lever tôt et arriver aux aurores au bureau.

Mais ce qui est encore plus étrange c’est le sentiment de communauté qui règne chez les matinaux. Rencontrer de nouveaux collègues qui ont ce même amour du matin et qui sont si fiers d’être ainsi est un peu bizarre. Si j’avais le choix, je me lèverais naturellement le matin, sans cadran ni routine condensée. Mais pour éviter le trafic et avoir moins l’impression d’être esclave des routes, je préfère nettement me lever à 5 h 30 et perdre moins de temps à la queue-leu-leu sur l’autoroute.

Arriver avant la plupart des autres au bureau, les voir se poindre les uns après les autres, prendre le temps de s’installer, de démarrer en douceur la journée, c’est réellement important pour moi. Je n’aime pas être bousculée, encore moins en début de journée donc je me verrais mal arriver dans la cohue, quand la journée est déjà entamée et que les urgences s’accumulent.

Avec les années, on apprend à se connaître, à déterminer ce qui nous convient et ce qui nous dérange. Ce doit être un des avantages de vieillir… Malgré les années qui passent, j’ai toujours autant besoin de sommeil donc ceux qui me connaissent savent que la semaine, je me couche très tôt. Encore là, avec le temps j’ai compris que le manque de sommeil n’est vraiment pas envisageable pour moi. Ça joue sur mon caractère certes mais aussi sur ma santé. Alors me rendre malade n’est vraiment pas une option…

Et finalement, j’ai réalisé le plaisir de pouvoir commencer doucement ma journée, prendre le temps de publier sur mon blogue, de lire les commentaires des gens, les réactions à mes billets et celui de faire de nouvelles trouvailles. Je suis ce genre de personne qui ne se lasse jamais de découvrir de nouvelles choses.

Ma dernière en liste est l’eau minérale naturelle Fineau, produite au Québec. Cette eau aromatisée au concombre et fines herbes est festive et rafraîchissante. Je crois d’ailleurs qu’elle fera un malheur dans vos partys de Noël car elle fait des drinks merveilleux ! Ils proposent d’ailleurs plusieurs recettes très intéressantes sur leur site, que je vous invite à visiter pour trouver le point de vente le plus près de chez-vous.

J’aime bien découvrir de nouveaux produits, particulièrement quand ils sont de chez-nous. Encourager les producteurs d’ici qui prennent le temps de concevoir des petits bijoux avec leur créativité et leur élan entrepreneurial, c’est toujours très stimulant. Quand on a la chance de les rencontrer dans un marché ou un salon, c’est d’autant plus agréable. Voir leurs yeux briller quand ils parlent de leur expérience, des difficultés et surtout de leur fierté m’a toujours énormément plu.

Si vous en avez la chance, l’offre des marchés de Noël a explosé dans les dernières années et une visite constitue toujours une expérience en soi. Autant les produits proposés que les gens qui y participent et partagent leur passion valent le détour. Une simple recherche vous permettra de trouver lequel de ces marchés conviendra à votre style, à vos besoins et à votre région.

Soyons fiers de nos créateurs et encourageons-les en achetant leurs produits et en les faisant connaître à notre entourage. Car c’est comme ça qu’ils arrivent à poursuivre leurs rêves et à nous gâter.

 

Photo : Unsplash | Brigitte Tohm

Related Posts

Kinga Cichewicz Parce que ce n’est pas toujours facile… 7 novembre 2018
Artem Bali Aller au bout de soi 10 janvier 2019

Leave a Reply