Quand l’amour transcende

Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

L’amour est sans aucun doute le sujet le plus traité dans les romans, les films et les chansons, permettant de faire rêver, de transmettre une émotion et probablement, dans certains cas, de se libérer pour passer à autre chose. On entend souvent des artistes dire qu’ils sont inspirés par ce qui les touche, par leurs propres ruptures et rencontres. Et nous bénéficions de leur talent pour nous partager ces récits de vie, ces parcelles de bonheur ou de souffrance.

J’ai récemment terminé la lecture d’un roman extrêmement touchant qui a laissé en moi des marques indélébiles. Parfois, une histoire peut nous sembler banale mais quelque chose dans le résumé vient capter notre attention, piquer notre curiosité. C’est ce qui m’est arrivé avec le roman « Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part » de l’auteure Sabrina Philippe.

Elle nous raconte la rencontre de deux femmes avec des destinées quasi opposées mais que la vie fera se rencontrer dans un café… La première parle d’amour à la télévision mais a vécu un divorce et peine à réellement trouver l’amour dans sa vie. Et la seconde a connu le grand amour, les frissons déroutants, le chamboulement intense et la connexion intrinsèque avec un être sublime. La rencontre de deux âmes…

Ce récit débute tout doucement, au point où, au départ, je me suis demandée si j’allais terminer cette lecture. Je me confesse, il m’arrive de mettre de côté un bouquin sans le terminer et quand cela m’arrive, je m’en veux toujours un peu car je comprends l’effort d’écriture derrière un ouvrage. Mais si je n’arrive pas à embarquer dans une histoire, c’est que quelque chose cloche…

Donc dans ce cas-ci, ce n’est pas tant par manque d’intérêt que j’hésitais mais plutôt parce que je sentais une certaine lenteur dans la mise en place de l’histoire au cœur de ce livre. Puis, mon envie de poursuivre cette lecture s’est rapidement installée à l’arrivée de ce personnage de femme mystérieuse ayant rencontré l’amour véritable.

À partir du moment où ces deux femmes se croisent et se racontent, quelque chose s’anime et on en veut toujours plus. On veut comprendre, on veut savoir, on veut découvrir encore de nouvelles facettes de cette communion entre deux êtres qui semblent unis par quelque chose de plus grand que leur propre vie. Et au fur et à mesure des chapitres, le concept d’âme s’installe.

Au-delà de la notion de roman, il y a quelque chose d’instructif dans ce bouquin et de terriblement touchant dans la présentation de cet amour déchirant. La pensée que nous sommes sur terre pour accomplir une mission, que nous avons tous une raison d’être, même si cela peut sembler très ésotérique et farfelu, nous amène à réfléchir sur notre propre vie, ce qui en soi n’est pas implicite dans tous les romans. Cette histoire fictive vient nous chercher et nous fait nous questionner sur notre propre vision de la vie, de l’amour, de la mort et de notre chemin à parcourir.

Les plus terre à terre ne seront peut-être pas touchés autant que je l’ai été mais je crois que ce livre procure un réel bien-être et apporte une part de magie dans nos vies. En cette ère ou Tinder trône en roi dans l’univers des rencontres, je trouve que cette vision plus romantique et spirituelle de l’union de deux êtres agit comme un baume et permet de croire encore en un réel partage sincère et profond.

Si vous avez envie de beau, de sublime et d’une dose d’espoir, ce roman est pour vous. Mais attention, il se termine trop rapidement ?

 

Related Posts

Comme par magie Découvrez vos talents cachés 29 décembre 2015
Nathan McBride Oser avancer 5 décembre 2018