S’avoir s’entourer

Hannah Busing

Quand on veut changer l’énergie autour de soi, s’entourer des bonnes personnes fait toute la différence. L’influence de notre entourage affecte notre humeur et notre opinion sur nous-mêmes. Si vous avez autour de vous des gens négatifs qui critiquent en permanence et qui vous jugent constamment dans vos capacités et actions, vous risquez fort, malgré votre force mentale, d’en être affecté. On a beau dire que ça coule sur nous, mine de rien, ça finit par faire son effet.

Tout comme les artistes qui reçoivent des critiques négatives de leur dernier spectacle, quand on reçoit une rétroaction décevante, ça porte à réfléchir. Ça peut être très bon pour s’améliorer mais si ce n’est pas pertinent et que cela vise uniquement à vous rabaisser, ce n’est absolument pas constructif.

Aussi, quand on fait du sport, des activités ou qu’on partage sa passion avec d’autres gens de notre milieu, ça fait toujours du bien de se sentir supporté et appuyé dans notre pratique. L’énergie des autres peut réellement nous pousser plus loin, nous stimuler et nos motiver. Au même titre, notre propre attitude a un impact sur les autres. Pensez à la rétroaction que vous pouvez donner à des employés et à quel point cela peut les propulser ou les restreindre. Dans la vie personnelle, c’est la même chose. Certains amis vivent un mauvais moment et un simple bon mot de votre part, peut changer l’issue d’une situation.

Pendant une certaine période de ma vie, j’ai fréquenté des gens un peu malsains et qui avaient tendance à rabaisser les autres pour se remonter le moral. On peut dire que c’était des gens toxiques. Et je ne réalisais pas à quel point cela pouvait affecter mon moral et diminuer mon estime de moi-même. C’est quand j’ai changé d’entourage que ça m’a fait réaliser à quel point j’étais prise dans une spirale négative. Sortir de cette tangente n’est pas toujours évident mais parfois, un élément déclencheur donne le coup de pied pour faire le changement.

Quand on s’intéresse à une nouvelle sphère, un nouveau sujet ou qu’on décide de pratiquer une nouvelle activité, trouver des mentors ou des personnes inspirantes favorise une courbe bonne d’apprentissage et donne l’élan pour s’investir et absorber de nouvelles connaissances. Comprendre le parcours de ces gens qui ont acquis une certaine notoriété amène aussi à comprendre l’effort qui sera nécessaire pour gravir les échelons. Si on avance à l’aveugle, on risque de faire plus d’erreurs et de perdre du temps là où ce n’est pas nécessaire.

Quand on vit une situation problématique, aller chercher de l’aide et du support n’est pas toujours facile. J’ai longtemps été le genre de personne à vouloir me débrouiller seule et à ne pas oser parler de ma faiblesse à mes proches. Mais finalement, avec le temps, j’ai compris qu’on peut s’enliser et rester dans notre situation bien plus longtemps par orgueil mal placé. Tout le monde vit des moments moins heureux, alors de partager avec les autres permet aussi de bénéficier de leur expérience dans ce type d’expérience.

Bref, ce n’est pas toujours évident de prendre conscience de la mauvaise influence d’une personne ou d’un groupe sur nous mais pour notre santé mentale, il faut parfois faire des choix et changer de cap. Il se peut que l’on fasse de la peine, que l’on doive faire face à une réaction choquante mais à moyen et long terme, c’est mieux pour nous. Il faut parfois penser à nous un peu plus pour se libérer et pouvoir avancer à nouveau.

Je vous invite à réfléchir sur ces gens qui vous entourent et qui ne sont pas toujours sympathiques ou positifs envers vous. C’est un exercice parfois ardu, émotif éprouvant dans certains cas mais je peux vous assurer qu’un sentiment de libération survient peut après la prise d’une telle décision.

En souhaitant que vous soyez choyez par vos proches et que personne de ceux-ci ne soient à analyser. Mais soyez toujours vigilants sur qui nous laissez entrer dans votre vie. Vous pourriez être surpris à quel point certaines personnes ne dévoilent pas leur vrai visage.

 

Photo : Unsplash | Hannah Busing

Related Posts

John-Mark Smith Célébrer la passion des mots 13 août 2018
Cam Adams Parce qu’on est en 2016… 6 janvier 2016