Au revoir M. Lacroix…

FRERE BENOIT LACROIX

Hier, en apprenant la nouvelle du décès du Père Lacroix, je me suis sentie ignorante. Cette personne représentait une source d’inspiration, de grâce, une figure intellectuelle et un grand humaniste et je le connaissais si peu. J’ai entendu quelques-unes de ses interventions mais je n’ai jamais pris le temps de m’attarder à la personne, à son vécu, à son savoir… Et aujourd’hui, malgré les écrits qui restent, il est un peu trop tard pour m’y intéresser. Bien sûr, je pourrai parcourir le web à la recherche d’entrevue et d’articles mais je n’aurai jamais l’occasion de sentir l’énergie positive et saine qu’y émanait de cette grande personne inspirante.

Josée Blanchette a souvent parlé de lui comme son guide spirituel, un mentor, un ami, une figure importante dans sa vie et il semble que ça n’a pas été suffisant pour me convaincre. Pourtant, je suis cette femme de près car je la trouve brillante, juste et éclairante. La vie avance vite, on court, on fait ce qu’on peut… Et parfois on passe à côté de quelque chose de grand. Comme c’est le cas avec une rencontre qui n’arrivera jamais avec un homme qui aurait pu m’apporter beaucoup.

Et ça m’a surtout fait constater à quel point il y a peu de gens de cette trempe, des intemporels, des philosophes, sociologues, sans jugement, qui porte sur le monde un regard riche d’espoir et empreint d’une humanité déconcertante. En dehors de la politique, des intérêts financiers, des avancées technologiques et des poussées scientifiques, il y a l’humain, le vrai, avec ses valeurs, son âme et son cœur. Et cet homme l’analysait sous un angle différent, celui du plus grand que soi.

Il va nous manquer mais il laisse derrière lui un enseignement légendaire. Ceux qui ont eu la chance d’apprendre de lui portent en eux une partie de sa lumière et de sa grandeur d’âme. J’ose espérer que certains perpétueront son œuvre et sa connaissance au-delà des mots. Il s’est intéressé à l’art, à la littérature, à l’histoire, à l’homme… Il a lié des amitiés véritables et pures avec des intellectuels, des artistes, des politiciens… Reconnu plusieurs fois dans sa vie pour ses travaux et son influence, il restera à jamais une figure importante du paysage québécois.

Reposez en paix, cher Père Lacroix. L’empreinte de votre passage demeurera et pendant longtemps les échos de votre parcours parmi nous retentiront. Ce que vous avez semé a une valeur considérable et je vous salue bien bas, dans toute mon ignorance. Je me fais un devoir d’en apprendre plus sur vous et de profiter de votre héritage pour m’instruire et approfondir mes réflexions. Je vous remercie pour tout et vous souhaite un repos éternel à la hauteur de votre passage parmi nous : généreux, apaisant et enrichissant.

 

Photo : Le Devoir

Leave a Reply