Une expérience inoubliable

Anouchka Boyer

Parfois, les astres s’alignent et tout se met en place pour nous faire vivre des moments parfaits, du pur bonheur. C’est ce à quoi j’ai eu droit samedi, alors que je me rendais au Mont-Tremblant pour un Trek & Wine, gracieuseté de Edge Expérience, l’entreprise de ma bonne amie Chantal Roussel et de sa fille Carolann. Ce duo de feu s’est allié pour proposer des voyages sportifs, ici ou ailleurs, avec une touche magique qui leur est propre. Et ce week-end, on peut dire que tout était là pour nous faire vivre un moment inoubliable.

Tout d’abord, la température idéale donnait le ton, car avouons-le, monter le Mont-Tremblant sous la pluie, ça aurait été un peu moins reposant. Mais non, Dame Nature a été clémente et nous offrait soleil et vent frais pour éviter le coup de chaleur. Au-delà des conditions météorologiques, il y avait la matière première : les gens. C’est peut-être parce que je viens du nord, mais j’ai toujours l’impression de me retrouver chez-moi, avec mon monde, quand je fais ce genre d’expérience.

Pas de flafla, pas de jugement, une sincérité et une authenticité sans compromis et des sourires, des yeux qui brillent, des éclats de rire spontanés. Une recette gagnante, c’est ça. Bien sûr, on a forcé, on a eu les quadriceps un peu raides, on a eu chaud, mais rien de tout cela ne reste bien longtemps. Ce moment vécu ensemble, cet échange entre passionnés de nature, c’est cette marque-là qui demeurera gravée dans nos mémoires.

Après une ascension sans anicroche : la vue. C’est tout le plaisir de gravir un mont que de pouvoir admirer le paysage, au loin. De voir la nature autrement, de voir le monde différemment. Notre cœur se gorge d’enchantement, nos yeux veulent tout voir, tout enregistrer. Car on sait que ça ne sera pas éternel et qu’il faudra redescendre. Pour économiser mes genoux pour ma saison de course, j’ai choisi la gondole, sans gêne puisque j’avais laissé mon égo dans l’auto, au fond du stationnement, bien à l’ombre.

Et j’ai pu admirer encore, en compagnie de mon amie Francine, ce paysage grandiose. Une descente douce qui nous laisse le temps de dire au revoir et à bientôt à cette montagne encore si riche. Arrivées tout en bas, le plaisir se poursuit avec une petite bière sur une terrasse, entourées de gens de partout, d’accents divers et d’effervescence. Tout le monde s’amuse, s’émerveille, se laisse charmer. C’est ça, le pouvoir de ce lieu…

Et pour terminer cette journée, une dégustation de vins, sur la magnifique terrasse du restaurant de Patrick Bermand, réservée pour nous. Des produits d’ici et d’ailleurs, un sommelier passionné et passionnant, sans prétention et dans le plaisir et la légèreté. Le tout, bien sûr, accompagné de bouchées qui nous ont ravis et sustentés. Pour nous faire rêver encore un peu, les images d’un futur voyage qu’organisera Edge : la Slovénie! Un lieu riche en histoire et en paysage nous accueillera à l’automne 2019. Vous aurez compris que je serai de la partie, peu importe la date de départ 😉

Je vous raconte tout cela, non pas pour vous taquiner, mais pour vous donner envie, vous aussi, de profiter de notre beau coin du monde. L’été, tout est permis, on a le rythme qu’on a, on n’a pas à se presser mais profitons-en pour se ressourcer, pour aller vers l’autre, pour admirer ce qu’on ne voit plus tant on est collé dessus.

Il faut savoir prendre une pause de sa vie, ce serait-ce que 24 heures, pour refaire nos énergies, s’éloigner un peu de nos soucis, voir les choses autrement. C’est essentiel dans la vie de pouvoir changer d’air, de perspective. Ensuite, on revient et tout nous paraît moins grave. La vie est trop courte pour la dépenser à régler les problèmes des autres, à travailler et à répéter notre routine, jour après jour, sans se gâter un peu…

Related Posts

Caroline Thibault - Photographe À la rencontre de l’humain 11 septembre 2017
Marc-Olivier Jodoin Montréal fait la belle 17 mai 2017