Laisser aller notre passé

Toa Heftiba

Dans la vie, tout arrive toujours au bon moment, dans les bonnes conditions. On peut en douter, avoir l’impression d’être perdu ou qu’on s’est trompé, mais il n’en est rien. Cependant, à certains moments, on a clairement l’impression d’être pile poil à notre place, que les astres sont alignés et que tout converge. Et hier, j’ai vécu une expérience qui m’a prouvé, une fois de plus, que je dois faire confiance à la vie et me laisser guider.

Il y a quelques semaines, j’avais vu passer une publication de Karine Champagne qui parlait d’une nouvelle technique qu’elle avait apprise, un nouveau « soin » dans son offre. J’hésite à appeler cela un soin, tout comme elle d’ailleurs, car c’est assez particulier et très différent d’un massage ou d’un traitement que l’on peut recevoir dans d’autres contextes. Vous comprendrez surement un peu plus loin…

Bref, j’avais pris rendez-vous, par curiosité et aussi par désir de rencontrer cette femme inspirante et positive que je lis et observe depuis longtemps. Savoir qu’elle avait choisi cette avenue me laissait penser qu’il y avait là matière intéressante. Et comme j’aime expérimenter et explorer, j’y ai vu là une occasion d’ouvrir mes horizons.

Tout d’abord, c’est quoi. La méthode s’appelle ACCESS BARS ou ACCESS CONSCIOUSNESS et a été développée par Gary Douglas dans les années 1990. On peut la résumer par une forme de relaxation qui permet de libérer les mémoires négatives et de lâcher-prise par l’utilisation de 32 points sur la tête qui sont touchés en douceur. C’est purement un soin énergétique comme il en existe plusieurs. Mais personnellement, ce fut celui qui m’a le plus connecté.

La base de cette méthode, au fond, comme le résume Karine, c’est comme un « reset » mental, un grand ménage du printemps qui élimine les vieilles idées négatives qui trainent dans notre esprit, les croyances et les émotions qu’on n’arrive pas à éliminer et qui nous grugent de l’énergie inutilement. Tout ce qu’on accumule finit par générer nos patterns qui nous influencent, pas toujours dans le bon sens. Et par cette technique, on se déleste tranquillement de cela pour s’en libérer et avancer, laisser le passé derrière au lieu de le traîner avec nous dans le présent et le projeter dans le futur.

Je sais que plusieurs liront ceci en se demandant ce que j’ai fumé ce matin… Je suis loin d’être la plus ésotérique et je me méfis souvent des super techniques miracles. Mais ici, il n’y a rien de surnaturel ou d’endoctrinant. Ça dépend de la disponibilité mentale, de la volonté de se laisser aller et de la capacité de recevoir. C’est comme dans n’importe quoi : si on n’y croit pas et qu’on reste fermé et crispé, il risque de ne rien se passer… Mais encore là, j’ai le sentiment que ça sèmerait tout de même quelque chose.

Ce que j’ai vécu? Une détente complète, une impression que plein d’idées et de phrases étranges passaient dans mon esprit sans aucune logique. Comme si ces éléments étaient restés imprégnés dans ma tête et se dégageaient dans un fouillis total, comme une expulsion forcée. J’ai spasmé comme si mon corps voulait décrocher de ces freins, j’ai senti des frissons et des chaleurs, comme si je me retempérais. Très étrange expérience mais le premier mot que j’ai prononcé quand ce fut terminé est : WOW!

Je suis une personne rationnelle et cartésienne et j’ai réussi à me laisser imprégner malgré tout, me laisser guider et libérer. Et j’y retournerai assurément pour continuer ce processus bienfaiteur car j’ai rarement ressenti autant de paix et de calme. Karine m’a fait cadeau d’une belle phrase à me demander quand j’ai une décision à prendre ou un choix à faire : est-ce que c’est lourd ou léger? Et je sais que, pour ce qui est de cet essai, c’est 100% léger, sans aucune hésitation!

Si ça vous dit de l’essayer, c’est par ici.

 

Photo : Unsplash | Toa Heftiba

Related Posts

Ivana Cajina La beauté de la vie 27 juillet 2017
Hunter Johnson Trouver sa voie 7 juin 2017