Choisir ses priorités

Ivana Cajina

À quoi accordez-vous votre énergie, en quoi investissez-vous votre temps? Est-ce que, ce qui prend de la place dans votre vie vous semble être prioritaire? Est-ce que les personnes que vous côtoyez le plus souvent sont réellement celles qui vous procurent le plus de bien, avec qui vous vous sentez 100% vous-mêmes? Ça peut sembler étrange à se poser comme question mais après plusieurs échanges avec différentes personnes de mon entourage, je réalise que ce n’est pas toujours équilibré dans nos vies.

On fait des dizaines de rencontres dans nos vies, et il y en a des plus marquantes que d’autres. Comme si cette vie nous mettait au défi de mordre aux bons hameçons, comme si elle nous tendait des perches pour qu’on s’accroche aux plus solides et qu’on évite les leurres. Comme si, en expérimentant et en se confrontant aux autres, on devait apprendre sur nous et surtout sur la qualité de relation que l’on s’accorde, qu’on l’on ose se permettre.

Parce que oui, parfois, il faut oser. Les gens qui nous ressemblent le plus ne sont pas toujours ceux qui nous font le plus grandir. Et ceux qui, à première vue semblent si différents peuvent nous apprendre de grandes choses. Différents univers, différents points de vue, cela importe peu. C’est le langage du cœur qui est primordial, c’est de vibrer à la même fréquence, sans jugement ni concession.

On dit souvent qu’on doit choisir nos batailles dans la vie mais à mes yeux, une relation, ça ne devrait jamais en être une. Oui, il y a bien quelques compromis à faire, quelques moments moins glorieux mais, pouvoir être soi, ça devrait être un prérequis dans toute relation, qu’elle soit amicale, professionnelle ou amoureuse. Être dans la retenue, devoir se priver et ne pas pouvoir se laisser aller, ça n’a jamais créé des moments mémorables. C’est quand on lâche notre fou, qu’on se préoccupe peu de notre allure ou des opinions qu’on brille et qu’on se fait du bien.

J’ai eu la chance de rencontrer des gens merveilleux dans ma vie et chaque fois que je les vois, je me sens privilégiée. Je pense à tout ceux qui vivent sans cette richesse dans leur quotidien et je ne peux faire autrement que remercier la vie pour ce cadeau précieux. On me dit parfois qu’on attire ce qui nous convient et qu’on récolte ce que l’on sème. C’est vrai, mais je crois qu’il y a quelque chose de plus grand qui décide aussi.

Alors à tous mes amis, ceux que je vois souvent et ceux qui sont au loin, je vous remercie d’être là. Chaque journée de ma vie est enrichie de votre présence, de vos conseils, de nos fous rires et de nos échanges. Se fréquenter, c’est s’ouvrir, c’est choisir de prendre un risque d’être chamboulée, de se transformer constamment. Je n’ai jamais aimé stagner et grâce à vous tous, j’évolue et j’avance sereinement.

Choisir ses priorités, c’est choisir qui ont laisse entrer dans sa vie. Les hasards sont beaux et bons pour nous mais il faut savoir ouvrir ses yeux et son âme pour connecter avec les autres. En levant le nez de notre cellulaire, en regardant dans les yeux ces êtres merveilleux, on peut vivre de belles émotions et se laisser surprendre.

L’argent, les biens matériels et les gros salaires, ça n’a jamais comblé autant qu’une personne fabuleuse qui nous prend dans ses bras. On ne le répétera jamais assez. Je suis riche de ces relations et je ne prends rien pour acquis. La vie est ainsi faite, on doit savourer chaque minute de bonheur qui se pointe.

Photo : Unsplash | Ivana Cajina

Related Posts

André Branco La route de la vie 31 août 2016
Jazmin Quaynor Vendredi en vrac 2 décembre 2016